Le relâchement cutané

Les circonstances

Avec le temps, la qualité de notre peau est altérée et perd de sa capacité à se régénérer et à maintenir son élasticité.

Dès l’âge de 30 ans, les cellules de notre peau fabriquent moins de collagène et d’élastine, les deux composants qui assurent la tonicité de notre peau. Il en résulte un relâchement progressif et une perte de l’ovale.

Le relâchement cutané apparait donc le plus souvent avec l’âge mais il existe d’autres circonstances de vie qui vont favoriser son apparition : une perte de poids importante, une exposition solaire excessive, le tabac…

Toutes les zones du visage ou du cou, mais aussi le corps (ventre, cuisses, bras …) peuvent être concernées.
Il existe aujourd’hui plusieurs méthodes ayant fait leurs preuves dans le domaine de l’anti-âge permettant de lutter contre le relâchement cutané.

Les techniques pour y remédier

Illustration d'un point d'interrogation

Plusieurs techniques ont été mises au point pour nous aider a lutter contre cette fatigue cellulaire.

Parmi ces techniques, la Radiofréquence et la LED, donnent de bons résultats dans la stimulation de nouveau collagène qui aide à maintenir une élasticité des cellules de la peau et à lui redonner un aspect plus jeune. Par émission d’ondes magnétiques ou de lumières froides, ces deux procédés vont induire une néo-collagénèse dans les tissus.

La chaleur produite par la radiofréquence va agir en stimulant l’activité des fibroblastes qui vont se remettre à synthétiser du collagène et de l’élastine. Il en résulte une amélioration de la fermeté et de la tension cutanée. La peau reprend un aspect plus jeune.

L’acide hyaluronique permet de traiter de manière localisée des zones du visage pour leur redonner du volume, et donc lutter contre l’affaissement des tissus.

Découvrez ces techniques :

L'acide hyaluronique

La radiofréquence

La Photobiomodulation

Prêt à vous lancer ?
Découvrez toutes nos formules et nos tarifs !

4.7/5 - (9 votes)