Epilation laser : pourquoi plusieurs séances ?

La pousse du poil

Un cycle pilaire se décompose en 3 phases : catagène, télogène et anagène.

C’est en phase anagène (phase de pousse active) que le laser va être le plus efficace. Mais tous nos poils ne poussent pas au même moment et ne sont donc pas dans cette phase de pousse en même temps. C’est ce qui explique la nécessité de renouveler les séances sur plusieurs mois.

En phase d’attaque et en fonction des zones, les séances vont se répéter à raison d’une fois toutes les 4 semaines, puis à raison de 6 à 8 semaines en fonction de la repousse de vos poils (le maillot et les aisselles repoussant plus vite que les jambes par exemple).

Se raser entre les séances

Il est très important de ne jamais épiler ou arracher les poils en cours de traitement. L’intérêt réside dans le fait que le poil doit toujours être en contact avec le bulbe pour pouvoir le détruire, ce dernier étant la cible du laser.

Après ma première séance, les poils continuent de pousser.

Oui, c’est tout à fait normal. Durant les premières séances, nous n’atteindrons qu’un faible pourcentage de poils avec le laser (phase anagène). Les poils dont le bulbe a été brûlé, vont petit à petit tomber dans les jours suivant la séance, pour laisser place à de nouvelles repousses qui seront traités lors des séances suivantes.

Vers la fin de mon traitement, les poils deviennent plus fins et plus clairsemés.

Oui, et nous suivons un protocole qui s’adapte du début du traitement où les poils sont épais et foncés, à la fin du traitement où ils deviennent plus fins. Les séances s’arrêtent lorsque vous remarquez que vos poils ne repoussent plus.

Après les séances, ma peau est rouge et me gratte.

Cela est vraiment propre à chaque personne. C’est une réaction tout à fait normal qui disparaît dans les 24-48h voire dans les heures qui suivent. Ces effets peuvent être atténuer en utilisant une crème hydratante/relipidante ou de l’aloe vera.

Plus d’infos sur notre page

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email